mardi 24 novembre 2015

Star-crossed lovers de Mikaël OLLIVIER



Edition: Thierry Magnier
Nombre de pages: 200 pages

Résumé:Lorsque l'usine ferme, la vie de tous les employés s'en retrouve bouleversée. 

Le père de Clara, délégué syndical, s'allie à ses collègues pour faire changer d'avis leur patron. Le père de Guillaume.

Cependant celui-ci est bien décidé à mener ses projets à terme.

Ils avaient tous prévus sauf une chose : que leurs enfants se rencontrent.

Guillaume avait toujours été solitaire. En tant que fils du patron, il n'avait pas beaucoup d'amis à l'école où tous avaient des parents ouvriers. Alors quand son père a rendu public sa décision de fermer l'usine, Guillaume s'est retrouvé plus isolé que jamais.

Tout l'univers de Clara est bouleversé lorsque sa famille apprend le jour de son anniversaire la tragique nouvelle. Cependant, une rencontre va faire chavirer son coeur : Guillaume.

Bien que conscient de la situation de leurs parents respectifs, Guillaume n'ose rien dire à Clara, tous deux sous le charme de l'autre. Mais lorsque Clara apprend la vérité, elle ne sait comment réagir : trahie-t-elle sa famille en tombant amoureuse de Guillaume ?

Mon avis : Guillaume et Clara se croisent par hasard, dans une librairie. Le père de Guillaume est le patron de celui de Clara. Cela pourrait pas interférer dans leur relation, sauf que le père de Clara vient d’apprendre que ce patron va fermer l’usine.

Un Roméo timide et coincé, et une Juliette toute en découverte… Une vieille histoire revisitée.
Mon fils devait lire ce livre pour l’école. Dès la fin de sa lecture, il m’a demandé de le découvrir à mon tour.

J’ai d’abord découvert le raisonnement de chacun des deux protagonistes. Par chapitres intercalés, on voit la vision et le raisonnement respectivement de Clara et de Guillaume, pour chaque évènement les reliant.

J’ai été assez vite déstabilisée par le fait que ce livre est écrit de façon libre. Masturbation, fantasmes, premières découvertes du corps de l’autre, première fois… Je trouvais au premier abord perturbant de trouver cette lecture dans les mains d’un adolescent.

Mais plus j’avançais dans la lecture, et plus je me souvenais de ces fameux émois décrits dans ces pages, et par lesquels je suis passée également lorsque j’étais adolescente. Et finalement, je me suis dit que ce genre de livres pouvait peut-être bien aider tous ces jeunes qui ont du mal à se situer par rapport au sexe opposé. Les pressions des copains, la peur de mal faire, de trop faire, de ne pas faire, du regard des autres, du qu’en dira-t-on… Tous ces milliers de choses auxquelles on pense quand on est confronté à sa première fois.

Ce livre a ravivé mes souvenirs, me rappelant que l’adolescence est difficile et compliquée. Et qu’en plus des hormones, il y a aussi la réputation à tenir.

Au final, les 200 petites pages sont passées très vite. Et en refermant le livre, j’ai pu m’imaginer l’espace d’un instant à la place de mon fils qui avait dû le lire. Et j’ai bien l’impression qu’il m’aura permis de mieux comprendre ses réactions vives et à chaud.

Finalement, l’adolescence, c’est pas une partie de plaisir !

Points attribués : 8/10

1 commentaire: