samedi 14 février 2015

Lady Julia tome 1: Le silence de grey House de Deanna RAYBOURN



Edition: Milady

Nombres de pages: 396 pages

Lecture commune avec Pampoune


Résumé: Londres, 1886. 

Après avoir reçu une lettre de menace, sir Edward Grey s'effondre et meurt en la présence de lady Julia, son épouse, et d une assemblée de convives. Quelque temps plus tard, Nicholas Brisbane, un détective privé au charme animal, rend visite à lady Julia et lui laisse entendre que son mari aurait été assassiné. Déterminés à démasquer le coupable, tous deux s'engagent dans une quête de la vérité qui se révélera aussi déplaisante que dangereuse...

Mon avis:Il y avait un moment que la découverte de ce livre me titillait. Il attendait paisiblement son tour. Je regrette maintenant d’avoir attendu si longtemps. 

Bon le décor me plait : 1886, Londres, l’époque de jolies tenues, de l’étiquette, de la bienséance. 
Voilà qui démarre bien. Lady Julia a organisé une fête chez elle. C’est lors de cet évènement que son mari, Sir Edward succombe brutalement. 

A la lecture du testament, elle se rend compte qu’il était bien plus riche que prévu, et qu’il cachait un esprit bien aiguisé pour les affaires. Peu de temps après l’enterrement, elle reçoit la visite d’un détective privé qui lui annonce que son mari soupçonnait qu’on cherchait à le tuer. 

Si elle refuse d’abord cette idée, elle finit par aller le voir chez lui directement, pour en apprendre davantage sur cette enquête que son défunt mari lui avait demandé. 

Mais si Julia tient à cœur son statut, et les bonnes manières qui en découlent, Mr Brisbane n’en a que faire. Il est rude, légèrement moqueur, direct et sur de son fait. Julia a d’abord bien du mal à l’apprécier. 

Commence alors une enquête qui visite le quartier des domestiques, les maisons closes, et les souvenirs de Julia elle-même. Ces grandes maisons renferment toujours des secrets. Et si Julia cherche une réponse, elle va d’abord tomber sur de nombreux mystères, pas toujours plaisant d’ailleurs. 

J’ai vraiment apprécié ce livre, parce que cela coule tout seul. Il n’y a pas d’a-coups, pas de cassure, pas de lenteur. Et on oscille régulièrement entre deux mondes complètement différent : la bienséance et la haute société d’un côté, et le monde des gitans et des maisons closes de l’autre. 

Même si certains passages donnent matière à penser que cela pourrait devenir croustillant, et déraper, l’histoire se maintient au rythme de l’enquête. Le côte romance n’alourdit pas du tout le reste du livre. Et cet équilibre m’a vraiment beaucoup plu. 

Je suis donc curieuse de découvrir le tome suivant. Car, en plus, à la dernière page du livre, l’auteur nous donne juste un petit élément du prochain tome !! Et là, je n’ai qu’une seule envie : la suite !!!

Points attribués: 9/10

4 commentaires:

  1. Je suis ravie que ce roman t'ait plu. J'ai moi aussi beaucoup apprécié cette lecture et j'ai également hâte de découvrir la suite ! (faudra qu'on se programme ça... ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord!! Dès qu'on a le second tome toutes les deux, on se fixe une LC. Tu sais quand il sort?

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL depuis sa sortie ^^ C'est le 3ème avis positif que je lis, il ne va plus y rester trop longtemps !

    RépondreSupprimer