vendredi 22 août 2014

Se souvenir des beaux lendemains de Nicolas CARTERON

Résumé: Nilse est beau, célèbre, et adulé dans le monde entier. Il dispose des gens selon son humeur grâce à une carrière construite sur l’égoïsme et le narcissisme. En se promenant dans les rues désertes de Paris, sur un banc, il trouve un livre qui lui est dédicacé. En l’ouvrant, il ne peut soupçonner que toutes ses certitudes vont voler en éclat… parce que derrière chaque page se cache une vérité.

Mon avis: Ma grande soeur m'a prêté ce livre car il lui avait plu.
Du coup, ma curiosité était aiguisée et je n'ai pas tardé à me le mettre dans les mains.

Nilse est un personnage vraiment très très imbu de lui-même dès les premières lignes. A tel point que je n'étais pas loin de le trouver détestable!!

Heureusement, un brin de mystère vient de se glisser: un livre abandonné sur un banc... Et Nilse en est le seul destinataire. Livre qui ne contient que quelques pages écrites, le laissant dans le flou total.

Ce mystère sera plus fort que tout: il partira à la recherche de l'origine du livre et trouvera bien plus de choses qu'il ne l'espérait.

Au fil des pages, Nilse opère une véritable transformation, ce qui est loin de me déplaire, vraiment. Tout en douceur, et au fur et à mesure des chapitres découverts de son livre, il fera quelques retours en arrière dans sa vie.

Il en devient attachant, touchant et humain. La star intouchable va se montrer telle qu'elle était avant la gloire: un homme doté de sentiments.

Le style d'écriture de l'auteur est plaisant. Quelques jolis jeux de mots et des références littéraires parsèment le récit.
En voila un exemple: Il faut avoir les dents bien blanches pour pouvoir rire jaune et faire de l'humour noir.

Ca m'a finalement beaucoup plu. La fin était un peu attendue, et je dois dire que je n'en voyais pas d'autre, ca reste très logique. Sans rien vouloir vous dévoiler, je ne vous parlerai donc pas plus de la chute du livre.

Mais un seul conseil, en échange: lisez-le, il en vaut la peine.

Points attribués :8/10

1 commentaire:

  1. Je l'ai lu, et à l'inverse, je ne me suis pas doutée de la fin jusqu'à tard dans le livre. J'ai mis le lien de ton commentaire sur mon blog à la suite du mien. http://sevy28.eklablog.com/se-souvenir-des-beaux-lendemains-a108646086

    RépondreSupprimer